Menu Fermer

Comparer les Assurances Animaux pour obtenir les meilleures offres

Comment trouver pour son compagnon canin une assurance animaux?

Votre ami canin a aussi le droit de bénéficier d’une assurance animaux. Les tarifs pour des soins canins sont fixés par les vétérinaires eux-mêmes. Ils peuvent varier d’une région à l’autre mais aussi d’un cabinet à l’autre dans une même ville. Les dépenses vétérinaires pour un propriétaire de chien sur une année peuvent osciller entre 250 et 600. Toutefois, des accidents ou la survenue de pathologies sévères peuvent entrainer des frais très élevés qui mettent à mal le budget des propriétaires. Des choix difficiles peuvent alors survenir. Pour pallier à ces situations, il existe des contrats d’assurance permettant d’être remboursé au moins en partie des frais vétérinaires dont a besoin l’animal. De grandes compagnies d’assurance pour humains propose des contrats pour nos amis animaux. D’autres compagnies se sont tout simplement spécialisées dans ce type de prestations.

Pour vous aider à faire votre choix : Les Furets

Les conditions à bien étudier pour faire son choix

Avant de choisir votre futur assureur, il est important d’analyser divers points essentiels.

Les frais vétérinaires non-couverts

Vous devez savoir qu’en fonction de votre assureur et de la formule souscrite, certains actes vétérinaires ne seront pas remboursés. Il est important de se renseigner sur ces exclusions de contrat afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. Comme pour certaines maladies telles que la maladie de Lyme.

L’instauration d’un délais de carence

Certains assureurs adjoignent au contrat un délais de carence entre la date de souscription du contrat et une date définie. Durant cette période qui peut durer au maximum 9 mois, malgré la souscription au contrat et le paiement de votre cotisation, aucune intervention vétérinaire ne sera remboursée par l’assureur.

La mise en place de franchises

Des franchises peuvent être appliquées par l’assureur en fonction des actes vétérinaires effectués. Une franchise est exprimée en euros ou en pourcentage. Elle peut concerner des frais classiques comme des actes chirurgicaux, des radios, des traitements à base de médicaments, etc… réalisés ou prescrits suite à une pathologie ou un accident.

Le plafonnement du remboursement des soins vétérinaires

Chaque assureur décrète des plafonds qui évoluent selon la formule que vous choisirez. Ces plafonds de remboursement sont bas pour une formule d’entrée de gamme et ils augmentent si le client choisit une formule intermédiaire ou complète. Les dépenses sont calculées sur une année. Ainsi, si vous choisissez une formule avec un plafonnement fixé à 1500 euros par an, vos remboursements de soins cumulés sur l’année ne pourront pas dépasser ce montant.

L’âge et la race de votre chien

L’âge de votre chien peut motivé un refus de prise en charge par votre assureur. Ce refus peut être contourné par le règlement d’une prime d’assurance plus élevée. La race et la catégorie de l’animal entrent également en compte pour établir le contrat d’assurance santé. Par exemple, certaines races sont fragiles et nécessiteront des soins vétérinaires plus récurrents. L’assureur proposera en conséquence une prime d’assurance plus élevée.

Plusieurs formules pour assurer son chien

 Pour bien choisir la formule adéquate, il est important d’analyser les besoins en soins de votre chien. Vous devez prendre en compte sa race, son âge, son passé médical. Souscrire un contrat d’assurance santé permet de voir au moins une partie des frais engendrés par des soins canins être remboursés en échange d’une cotisation annuelle ou mensuelle. Il existe plusieurs formules pour la mutuelle de votre chien.

La formule de base

L’entrée de gamme de la mutuelle canine couvre votre animal sur la base de garanties minimales. Ainsi, la prime d’assurance annuelle peut osciller entre 60 et 120 euros. Le nombre d’actes couverts est limité et les plafonds de remboursement sont bas.

La formule standard

La formule souvent qualifiée de standard est de milieu de gamme. Les plafonds de remboursements sont plus élevés sans pour autant atteindre les 100% des actes réalisés. La cotisation coûte généralement entre 120 et 300 euros par an. Des options peuvent être ajoutées en fonction de l’assureur si le chien possède certains antécédents médicaux ou s’il a des risques de développer certaines pathologies. 

La formule confort ou complète

La formule complète donne accès à des prestations de remboursement très intéressantes. Elle prend en charge à 100% certains actes vétérinaires et les plafonds de remboursement peuvent atteindre 2000 euros par an. Le propriétaire d’un chien à la santé fragile ou souffrant d’une pathologie chronique devrait s’orienter vers ce genre de formule qui coûte entre 300 et 600 euros par an.

Si vous aviez toujours des doutes sur la nécessité d’assurer votre chien, voici un lien vers un article pour vous convaincre que c’est le bon choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *